Lectures YA – Novembre 2019

Publié par Publié sur Lieu - 7 min de lecture 2437 vues

Like a Love Story, d’Abdi Nazemian (trad. Georges Content)

Ce roman est sorti en français ce mois-ci. Il est publié chez Milan.

Nous sommes en 1989 à New-York. La communauté gay vit sa plus sombre heure. Partout, les jeunes et les moins jeunes succombent au Sida. C’est dans cette atmosphère difficile que Reza (un jeune immigré iranien), Judy (une fille boulotte passionnée de mode) et Art (ouvertement gay qui adore la photo) vont se rencontrer, s’aimer, se déchirer et apprendre à devenir adultes.

C’est un roman qui m’a beaucoup ému, qui m’a même fait pleurer vers la fin. Un roman nécessaire pour rappeler aux jeunes générations l’enfer du Sida et la chance que nous avons de nos jours de ne plus en mourir (quand on est dépisté à temps). Les personnages principaux sont mémorables (tout particulièrement l’oncle de Judy dont on assiste aux derniers mois) et les épreuves qu’ils traversent ne sont jamais répétitives. On les voit grandir, faire des choix difficiles, se trahir et accepter finalement ce que la vie a à leur offrir. Même si les arcs narratifs ne sont pas nécessairement originaux, les personnages eux le sont – Reza, en particulier, nous permet de découvrir NYC à travers les yeux d’un jeune immigrant, qui a du mal à accepter sa sexualité.

J’aime quand les romans que je lis témoigne de la diversité du monde et n’hésite pas à traiter de thèmes difficiles, parfois sombres. Il s’agit du premier roman d’Abdi Nazemian (qui a produit le film ‘Call me by your name’). Là encore, il vient d’être ajouté à la liste des auteurs que je vais suivre de près.

Enzo Daumier